Vous êtes perdu ?
Consultez le Guide du Forum !
La période jouable s'étend du :
05 Janvier au 12 Mars 2675 du Calendrier d'Argent.


Vous pouvez RP en Flashback, mais n'allez pas plus loin que cette date pour ne pas interférer avec les prochains Events.

Eléments Notables
29 / 12 / 2674 ||
Assassinat du Roi Togrir et du Prince Héritier Eban, respectivement âgés de 48 et 29 ans.
Le courronnement de la future Reine, Thasaël Lunarys, devrait avoir lieu au cours des prochains mois.

Partagez | 
 

 SHAERA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezrael
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 20

Compétences Magiques
Type de Magie: Charte
Puissance:
6/10  (6/10)
Maitrise:
7/10  (7/10)
MessageSujet: SHAERA   Ven 6 Jan - 0:45
Shaera



Âge : 32 ans
Sexe : Femme
Métier : Maître d'arme, porte-lame
Lignée : Aucune
Don : Aucun
Signe : Shaat

Avatar :  Original Art

Magie : Potentiellement Chartre.
Puissance : 1/3
Maitrise : 2/3


Taille : 1m72
Corpulence : Épaules et hanches larges, corps musclé et large
Cheveux : Roux, mi-longs, le plus souvent attachés
Yeux : Marrons
Signe(s) Distinctif(s) : porte souvent un capuchon ou un masque blanc.

Ce qui est le plus marquant chez Shaera, c'est son calme et sa patience. Déjà bien imperturbable de nature, l'entraînement qu'elle a suivi plus jeune lui permet de garder son sang froid dans les situations les plus éprouvantes. Si il lui arrive parfois de laisser sortir ses émotions lorsqu'elle tombe en proie à une trop grande colère, elle exprimera en revanche ses émotions positives avec la plus grand des retenues.
Paradoxalement, si elle sait garder la tête froide et préfère toujours réfléchir avant d'agir, elle est d'une franchise déconcertante, sans pour vouloir forcement se montrer méchante. Elle est avant tout pragmatique, et préfère dire les choses comme elles sont plutôt que de maquiller la vérité.
Intérieurement, c'est une personne plutôt agréable, qui préfère voir le côté positif des choses. Confrontée à un problème, elle préfèrera essayer de trouver une solution que rester à se morfondre. Elle a un bon fond, et s'avère être une personne extrêmement fidèle et tendre pour qui saura supporter sa franchise.



Shaera est née en 2642 dans la ville du Haut-Pont, au sein d'une famille plus que modeste. Son père était un petit pêcheur, possédant une petite barque, quelques nasses, une paire de filets et une poignée de lignes pour substituer au fleuve de quoi nourrir ses enfants. Sa mère quand à elle, s'occupait de moult travaux de couture, pour son mari ou pour d'autres habitants du quartier. Les deux emplois rapportaient peu, mais suffisaient à assurer quotidiennement à la petite fille et ses frères et sœurs une bouillie de céréales agrémentée d'une friture.

Troisième fille d'une fratrie de cinq enfants, la demoiselle eu vite à s'assumer en tant que gardienne de l'ordre entre ses aînés et ses cadets. Son rôle était d'autant plus compliqué qu'ils avaient pour habitude d'errer dans les rues de la ville, comme bon nombre de garnements sans meilleure occupation. Loin du regard de leurs parents, les enfants pouvaient s'adonner pleinement à de saines activités, comme le vol à l'étalage, le vol à la tire, et bon nombre d’activités tout aussi illicites. La destinée de la progéniture semblait toute tracée, sauf accident de parcours si jamais l'un de leurs actes venait à porter préjudice à un puissant. Auquel cas une justice expéditive et partiale s'occuperait d'écourter son espérance de vie.

Ses perspectives d'avenir prirent une toute autre tournure le jour où son frère cadet déroba une sacoche appartenant à un spadassin errant. L'homme traqua le garçonnet durant des heures avant de réussir à le rattraper, uniquement pour se voir agresser par une Shaera qui du haut de ses dix ans, pris la responsabilité des actes de son cadet. N'ayant pas vu un tel acte depuis des années, et fortement intrigué, le mercenaire décida de ne pas salir la lame de son épée avec deux enfants possédant des notions de mal et de bien très approximatives. Au lieu de ça, il suivi les enfants jusque dans la bicoque où ils logeaient, afin de pouvoir rencontrer leurs parents. Il s'entretint longtemps avec eux, déclinant son identité et en quoi la jeune fille l'intéressait.

Il se prénommait Quayle, était un maître d'arme depuis plusieurs années, et voyait en elle assez de courage, de loyauté et de présence d'esprit pour en faire son apprentie et assistante. Plus qu'étonnés, ses parents le questionnèrent longuement, puis lui demandèrent une journée pour qu'ils puissent réfléchir à tête reposée et en discuter avec leur fille.

Celle-ci n'hésita guère longtemps, consciente que son avenir actuel ne lui promettait qu'hameçons et aiguilles. Elle n'eut pas beaucoup de difficultés à convaincre ses géniteurs, qui voyaient également là une chance d'assurer leurs vieux jours.

Shaera quitta donc sa famille le lendemain, avec pour seules possessions un manteau trop grand et un sac de jute.  Si son travail n'était en soi pas très difficile, car consistant à prendre soin de l'équipement du maître, ainsi qu'à l'assister pour quelques tâches, il devenait souvent affreusement compliqué de par le comportement exubérant du spadassin, souvent endetté et prompt à s'attirer des ennuis. Malgré ses errements, il s'avéra être un excellent professeur, dispensant soigneusement le savoir qu'il avait reçu de son propre maître, y ajoutant des enseignements tirés de son expérience personnelle. Il agissait ainsi en vertu des règles qu'avait posé le maître fondateur de son école d'escrime. Celui-ci préconisait de ne jamais se satisfaire de l'escrime qu'il transmettrait, et de toujours chercher à l'améliorer ou à l'actualiser, en y rajoutant les savoirs aussi divers que possibles, et en cherchant continuellement à l'actualiser. S'il souhaitait rester ouvert aux apports extérieurs, il ne voulait pas que son héritage s'en retrouve dénaturée par de trop nombreux disciples aux opinions divergentes, et souhaitait donc prendre un apprenti le plus tôt possible, afin de pouvoir lui inculquer la discipline le plus tôt possible, en prenant garde à ne pas briser l'indépendance d'esprit de ce dernier.

Shaera accompagna donc son maître durant des années, l'assistant dans les leçons qu'il prodiguait à qui pouvait les payer, voyageant à travers tout le pays. Ces années de cheminement lui permirent de réaliser que le titre qui lui incomberait un jour se faisait peu à peu connaître à travers le Royaume, exerçant ainsi une lourde pression sur ses épaules lorsqu'elle devint le cinquième maître de son école à vingt huit ans, le jour où elle succéda à Quayle, qui avait préféré se retirer suite à de sévères douleurs aux articulations.

Cela fait maintenant quatre ans, qu'elle est devenue maître, et tout comme ses prédécesseurs, elle parcoure les routes, à la recherche de ce qu'elle pourrait ajouter comme techniques à l'escrime de son école, ainsi que d'un successeur.


Possessions / Armes :

Crépuscule: Une épée longue à une main et demie, ayant appartenu au fondateur de l'école d'escrime de Shaera. C'est une arme assez ancienne et consacrée.

Embruns:: Une épée à une main, évoquant la claymore écossaise du 17ème siècle. Arme non consacrée, et de prédilection pour Shaera, utilisée conjointement à un bouclier oblong.

Une lance, acquisition récente, qu'elle essaie de travailler un maximum pour pouvoir théoriser dessus.



Dernière édition par Ezrael Irdhël le Ven 6 Jan - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ezrael
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 26/12/2016
Age : 20

Compétences Magiques
Type de Magie: Charte
Puissance:
6/10  (6/10)
Maitrise:
7/10  (7/10)
MessageSujet: Re: SHAERA   Ven 6 Jan - 0:46
Progression Majeures :
Rien à Signaler.

Progrès Magiques :
Magie : Potentiellement Charte.
Puissance : 1/3
Maitrise : 2/3
Inventaire :
- Crépuscule: Une épée longue à une main et demie, ayant appartenu au fondateur de l'école d'escrime de Shaera. C'est une arme assez ancienne et consacrée.

- Embruns:: Une épée à une main, évoquant la claymore écossaise du 17ème siècle. Arme non consacrée, et de prédilection pour Shaera, utilisée conjointement à un bouclier oblong.

- Une lance, acquisition récente, qu'elle essaie de travailler un maximum pour pouvoir théoriser dessus.



Revenir en haut Aller en bas
 
SHAERA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Old Kingdom :: Préface :: Passeports :: Journaux de Bord-
Sauter vers: